Bouba Santoni (Gazélec d'Ajaccio) : "Pas là pour participer"


Bouba Santoni, offensif et capitaine - Crédit photo: DR

Milieu gauche ou droit sous les couleurs rouge-et-bleu du Gazélec d'Ajaccio, Bouba Santoni ne veut pas faire de la figuration. Aujourd'hui entre les U18 et la réserve du club corse, le virevoltant joueur affamé par la victoire veut vite atteindre ses objectifs.


Matias Arraez: Salut Bouba ! Est-ce que tu peux nous faire un point sur ton parcours ?


Bouba Santoni: Je m’appelle Bouba Santoni, j’ai 17 ans, j’évolue au GFCA, plus connu comme le Gazélec ou le Gaz', en Corse. J’ai commencé le foot un peu sur le tard à 9 ans. Avant ça je faisais de l’athlétisme, puis j’ai arrêter car ça ne m’intéressait plus. Vu que je jouais parfois au foot à l’école avec mes amis cela m’a donné envie de m’inscrire dans un club et de faire du foot plus régulièrement. Depuis, j'ai fait mes classes jusqu'à aujourd'hui. Maintenant j’évolue en U18 R1 et parfois en Régionale 1 avec l’équipe réserve du club.


MA: Tu joues dans un club français et corse historique, le Gazélec d'Ajaccio, qu'est-ce que ça représente pour toi ?


BS: Pour moi, c’est une fierté de jouer dans le club de ma ville. Surtout dans un club historique comme le GFCA, je suis fière de porter ce maillot rouge et bleu.


MA: Parles nous du football corse, tout le monde dit qu'il est différent sur le continent.


BS: Le football corse n’est pas trop différent de celui du continent. C’est juste qu'il y’a un peu plus d’agressivité et de contact sur l'Île, sinon cela reste basiquement le même sport.


MA: Quel est ton style de jeu ?


BS: Je peux changer assez facilement de style de jeu car je suis un joueur très polyvalent. J'évolue au poste de milieu droit ou gauche. Mais il est vrai que je préfère le côté droit car je peux rentrer dans l’axe et tiré car je suis gaucher. Sinon, je suis un joueur qu'on peut qualifier de technique, rapide agressif. J’utilise beaucoup mon pied gauche pour feinter et repartir sur le droit. Je ne suis pas le genre de joueur qui a peur d'aller au duel. Je pense avoir un bon jeu d’anticipation également.



Un gaucher qui aime repiquer sur son bon pied - Crédit photo : DR


MA: Qui sont tes modèles dans le foot ?


BS: Depuis petit mon modèle dans le foot c’est Cristiano Ronaldo. Son envie de toujours se surpasser, de toujours gagner, est très inspirante. Je suis un très mauvais perdant, je dois le reconnaître, je déteste perdre. Je joue pour m’amuser mais surtout pour gagner. Pour moi, soit tu joues pour gagner, soit tu ne joue pas ! Ca peut paraître un peu extrême mais je ne suis pas là pour participer. Sur ça, je m’inspire beaucoup de Cristiano. J’aime aussi beaucoup aussi Kylian Mbappé ou Ousmane Dembélé. Je pense que ce sont les futurs stars du foot.


MA: Tu portes le brassard de ton équipe, en quoi est-ce une responsabilité ?


BS: Porter le brassard de capitaine est une grosse responsabilité pour moi. Ca veut dire que le coach et l’équipe ont confiance en toi. Le rôle d’un capitaine, au football, c’est de mener, toujours emmener son équipe vers le haut et évidemment montrer l’exemple sur le terrain.


MA: Cela change t-il quelque chose dans ton état d'esprit sur le terrain ?


BS: Je me dis juste que je dois montrer l’exemple. Je me dois d'encourager mes coéquipiers. Mais, ça ne change pas mon état d’esprit sur le terrain je reste toujours aussi motivé.


MA: Quels sont les objectifs du club cette saison ?


BS: Cette année, l’objectif du club est de monter en National 1. A moyen termes, le club doit retrouver sa juste place, en Ligue 2.


MA: Quels sont tes objectifs personnels avec le Gaz' ?


BS: :Comme beaucoup de jeune qui évolue au sein de son club formateur j’aimerais intégrer le groupe professionnel et faire mes début en avec le groupe pro au plus vite. Et d’aller beaucoup plus loin je n’ai pas envie de me fixer de limites.


Entretien réalisé par chat le 10 novembre 2020

L'AUTEUR
LIENS UTILES
Par tags
Pas encore de mots-clés.
Nous suivre
  • Facebook Basic Black
  • Twitter Basic Black
  • Google+ Basic Black